173 brevets de montre connectée enregistrés au nom de Swatch

La montre de luxe connectée a le vent en poupe et pour se démarquer, les différentes marques, de luxe ou classique, ont du pain sur la planche. Si Swatch semble alors s’effacer sur le marché selon certains, il est essentiel de rappeler qu’il ne faut pas se fier aux apparences : la marque aurait déjà déposé 173 brevets de montre connectée.

La première montre connectée était suisse

Plus d’un se demande pourquoi la marque Swatch ne propose pas (encore) de montre connectée. montre connecteePourtant, derrière son silence, la marque horlogère ne se tourne pas les pouces. Et si certains attendent alors l’arrivée de la Swatch connectée pour 2016, celle-ci ne serait pas le premier modèle du genre que la marque aurait fabriqué. En effet, le PDG d’une autre marque de renom, Tag Heuer et également responsable de l’horlogerie chez LVMH, de rappeler que la toute première montre connectée était une Swatch : la Swatch Access. Un modèle apparu dans les années 90 et qui ne serait sans doute pas le dernier de la marque : Swatch aurait déjà déposé 173 brevets de montre connectée.

Les montres connectées Bellamy et Touch Zero de Swatch attendues pour l’an prochain

Ainsi, si Swatch ne paraît pas s’intéresser plus que cela au marché des smartwatches, son modèle Bellamy est bien prévu être lancé l’année prochaine. Si la Swatch Access permettait à l’époque notamment d’effectuer des paiements (abonnements, métro), sa cadette sera surtout employée pour les paiements également (courses). Un autre modèle de la marque devrait aussi faire parler de lui bientôt : la Swatch Touch Zero. Une montre connectée conçue pour les amateurs de beach-volley.

Pourquoi Swatch semble mettre du temps à prendre le train ?

Géant de l’horlogerie, la marque Swatch est bien présente sur le marché de la montre connectée avec ses 173 brevets déjà déposés. Un argument qui laisse comprendre qu’il pourrait tenir des années sur ce marché. Mais, si cette marque tarde à dévoiler de nouvelles créations, c’est certainement en raison d’un souci d’indépendance par rapport aux fournisseurs.

Continue Reading

La Grèce à l’origine de la baisse de l’euro en Asie

grece

Ce lundi, l’euro ainsi que les contrats à terme américains ont perdu autour de 2% durant les échanges en Asie. Il est également prévu que la contamination affecte les marchés financiers en Europe, qui rouvriront malgré l’annonce du référendum lancé par le premier ministre grec. Cette initiative a hâté l’arrêt des négociations avec les partenaires ainsi que la mise en place d’un contrôle des capitaux qui s’accompagne d’une fermeture provisoire des établissements bancaires et une limite des retraits sur les distributeurs automatiques.

Sur le continent asiatique, l’euro a perdu 1.9% à 1.0955 USD. Comparé au yen, l’euro perd 3% à 133.80 yens.

Il est également annoncé que les marchés d’action ouvrent en recul malgré la baisse des taux prévus samedi par PBOC. Les investisseurs vont sûrement favoriser des actifs mieux sécurisés.

 

L’euro perd 3 cents

La Grèce manque de liquidités pour régler les 1.6 milliard d’euros qu’elle doit au FMI ce mardi. De plus, l’annonce du référendum met les partenaires européens sur un pied d’hésitation, car ils refusent de la soutenir financièrement. Pendant la semaine dernière, il y avait eu un accroissement important des marchés action, car tous espéraient une entente entre le pays et ses créanciers.

Dans une publication, Goldman Sachs prévoit que l’euro perde 3 cents face au dollar s’il y avait un défaut de paiement de la Grèce. Dans cette même optique, le mouvement de recul va s’aggraver durant les prochaines semaines qui suivront ce défaut de paiement et au fut et à mesure que la BCE accroitra le nombre de rachats d’actifs dans le but de prévenir la contamination des autres pays de l’Union européenne.

 

La crise toucherait les obligations des périphériques

Si les obligations souveraines des pays ‘périphériques’ n’ont pas été touchées par la crise grecque jusqu’à maintenant, il est possible que cela change, sauf si la BCE adopte des mesures permettant de régler cette situation. Dans ce cas, la BCE doit envisager de mettre en marche le programme OMT afin d’apporter une certaine stabilité.

En début d’année, Goldman Sachs a annoncé un ‘Grexit’ qui pourrait multiplier par 3 l’écart de rendement (environ 400 points de base) entre le papier allemand et les obligations souveraines en Espagne et en Italie. Mais ce niveau d’écart demeurerait en dessous de 200 points de base.

Continue Reading

Pepper : Un petit robot très apprécié par les Japonais

pepper

Conçu par une start-up française, Pepper est un petit robot ayant la capacité de reconnaître les émotions. Lors de son lancement au Japon ce week-end dernier, les fournisseurs sont déjà en rupture de stock.

Votre visage présente des expressions différentes selon vos émotions : triste, joyeux, furieux… Pepper est un petit robot blanc de 1.20 m de haut. Il peut identifier les expressions sur votre visage grâce à ses caméras et à son ordinateur perfectionné qui peut distinguer le plissement des fronts, la déformation des lèvres, etc.

Le robot est aussi en mesure de vous écouter via 4 micros. Son ordinateur est capable d’identifier chaque mot qui manifeste une émotion. Par la suite, le robot vous parle et s’adapte à votre comportement. Dans ce cas, vous aurez l’impression de communiquer avec une personne qui est consciente des problèmes que vous traversez. Avec différents paramètres, Pepper peut estimer que vous êtes déprimé, alors il vous proposera d’écouter de la musique ou vous redonnera un sourire en faisant des blagues.

 

Direction l’Europe

Ce qui caractérise aussi Pepper, c’est qu’il peut apprendre. Lorsqu’il reconnait une émotion, il identifie vos réactions : ton de la voix, mouvements particuliers… S’il vous voit donc en colère pour la seconde fois, il va comprendre très vite votre comportement.

Pepper a été conçu par Alderbaran, une société française rachetée par un grand groupe japonais. C’est un robot révolutionnaire qui est prévu pour vous assister. Mais les observateurs se demandent si c’est vraiment utile d’avoir chez soi un robot qui vous console ? Pour les Japonais, la réponse est évidemment OUI. Pour cause, les 1 000 exemplaires de Pepper ont tous été vendus le week-end dernier. Le fabricant est désormais en rupture de stock. Le constructeur veut maintenant conquérir le marché européen et envisage d’y exporter son petit robot vers la fin de l’année. Pour rappel, Pepper coûte autour de 8 000 euros. Il faut noter que se faire de vrais amis humains est beaucoup plus abordable.

Continue Reading

Le port de Singapour décroche encore une fois le titre de ‘Best Seaport Asia’

portsingapour

Une fois encore, le port de Singapour devance le port de Shanghai et de Hong Kong et déroche pour la 27e fois successive le titre de ‘Best Seapor-Asia’. Ce classement se passe dans le cadre des AFLAS Awards qui, notons-le, portent une reconnaissance aux meilleurs prestataires de services en termes de logistique, d’approvisionnement et de fret. 15 000 entreprises du secteur maritime et lecteurs élisent les lauréats qui vont participer à ce concours.

Un port de bonne qualité

Le port de Singapour se distingue par ses bonnes performances : infrastructures modernes, tarifs concurrentiels… De plus, les gestionnaires du port montrent bien du professionnalisme et de la fiabilité. En 2014, le port a reçu des navires d’environ 2.37 milliards de tonnes assurant la manutention de 508 millions de tonnes de fret. Le directeur de la MPA de Singapour, Andrew Tan, envisage de toujours collaborer avec chaque acteur sur le port pour permettre à celui-ci d’être encore plus compétitif.

Tout récemment, l’état de Singapour a inauguré les 3e et 4e étapes du programme de rénovation du port Pasir Panjang. Cette modernisation vise à augmenter sa capacité à 50 millions d’EVP.

Continue Reading

Le premier ministre chinois attendu en France

likeqiangjpg

Li Keqiang, le premier ministre chinois, aura un programme très chargé à partir de ce lundi vu qu’il passera à Bruxelles, à Paris, à Toulouse et à Arles. Durant le sommet de l’Union Européenne-Chine, à Bruxelles, et pendant son parcours dans l’Hexagone, l’homme d’État devra apporter des explications sur la stratégie qu’il compte adopter lors de la conférence sur le climat qui se tiendra en fin d’année. Pour rappel, la Chine est actuellement la seconde puissance économique mondiale et le premier pays pollueur.

La pollution en Chine

La Chine est toujours pointée du doigt lorsqu’il est question de pollution et de climat. Pour la prochaine conférence sur le climat, Li Keqiang ne veut plus d’échec, comme pour ce qui s’est passé à Copenhague.

Outre le climat, le premier ministre veut aussi aborder le sujet du commerce lors de sa visite. Paris espère ainsi conclure un accord concernant l’achat de plusieurs Airbus A330. Il est prévu que l’assemblage des cabines de ces derniers se fasse à Tianjin, la métropole côtière où sont déjà produits les A320.

Continue Reading